Soutenir les préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations, dec 2021

ACE Cameroun soutient les travaux visant à renforcer les plans de gestion des défis sanitaires liés au tournoi international


Le Cameroun organise la Coupe d’Afrique des Nations de football du 9 janvier au 6 février 2022. Il est attendu des milliers de visiteurs et un brassage important des populations. Le risque sanitaire est très élevé notamment avec la pandémie à COVID-19 toujours en cours. ACE a donc tenu à contribuer à la préparation du pays pour faire face à cet important défi.


A cet effet, ACE, en collaboration avec l’OMS, a appuyé techniquement et financièrement l’organisation d’un exercice de simulation fonctionnel de la gestion d’une Urgence de Santé Publique à l’aéroport international de Douala du 27 au 29 décembre 2021. Cet exercice a permis de tester le dispositif mis en place ainsi que les plans et les procédures élaborés. Des capacités et des écarts ont été identifiés en termes de coordination, surveillance, communication sur les risques, prise en charge des cas, sécurité, etc. Un certain nombre de recommandations ont été formulées à tous les acteurs de la plateforme aéroportuaire. La restitution de cette activité s’est faite devant les Ministres de la Santé Publique et des Transports. Ils ont immédiatement donné des instructions pour la mise en œuvre des recommandations.


En réfléchissant à ce résultat, le Dr Yannick Kamga, notre coordinateur pays pour le Cameroun, a noté :


« En proposant et en soutenant cet exercice de simulation, nous avons aidé avec succès le pays à gérer les défis sanitaires liés à l’accueil de la Coupe d’Afrique des Nations mais aussi à plus long terme. TDDA a également démontré sa capacité à faire preuve de leadership et à mener une activité à fort impact, ce qui a amélioré la visibilité de notre programme auprès des parties prenantes nationales. »


Testing des passagers à l’aéroport International de Douala, Cameroun
le Ministre de la Santé Publique, le Ministre en charge des transports, et les autres autorités, assistent à l’exercice de simulation

Simulation grandeur réelle de la prise en charge d’un cas suspect de Choléra en contexte de COVID-19