La ministre et l'ambassadrice du Royaume-Uni témoignent des OSC en action (mai 2022)

Côte d’Ivoire : Visite sur le terrain pour voir l’initiative de vaccination contre la COVID, rendue possible par ACE


La ministre britannique de l’Afrique, de l’Amérique latine et des Caraïbes, Vicky Ford, et Catherine Brooker, ambassadrice du Royaume-Uni en Côte d’Ivoire, ont récemment visité une initiative de sensibilisation à la COVID-19 dirigée par l’un de nos partenaires de l’organisation de la société civile (OSC).



Le travail de terrain, à l’appui de la réponse nationale à la COVID-19, a été entrepris par ASAPSU, une ONG / OSC nationale dont l’objectif est de promouvoir l’accès aux soins de santé, en se concentrant particulièrement sur les communautés défavorisées dans les zones urbaines. Leur équipe a été observée en train de mener des dialogues communautaires dans le quartier précaire de Blockhauss à Abidjan, où l’hésitation vaccinale etait connue come problème. Ils étaient accompagnés d’une unité mobile de vaccination du ministère de la Santé. ACE a soutenu cette activité en fournissant une assistance technique ainsi que le financement de la logistique de la campagne (y compris les bâches, les systèmes de sonorisation et les haut-parleurs, les bannières et le transport).



Au total, 124 personnes ont été vaccinées contre la COVID lors de la campagne ASAPSU ce jour-là. Ce fut un tel succès que le district sanitaire a décidé de maintenir l’installation de vaccination en place pendant une semaine entière, afin d’augmenter encore la couverture vaccinale dans le district. Ce projet pilote a démontré que parler directement aux gens sur le terrain est un moyen très efficace de s’assurer que les communautés comprennent les risques posés par la maladie et de contrer toute rumeur ou désinformation qui pourrait les rendre réticentes à la vaccination.


La campagne de l’ASAPSU a suivi leur participation à notre programme pionnier de renforcement des capacités, conçu pour libérer le potentiel des OSC en matière de securité sanitaire. En collaboration avec le ministère de la Santé, nous avons organisé des ateliers pour 21 OSC ivoiriennes soigneusement sélectionnées, les dotant des connaissances et des compétences nécessaires pour soutenir les initiatives gouvernementales de sécurité sanitaire et le déploiement du vaccin contre la COVID.

Dans l’ensemble du programme ACE, nos ateliers de renforcement des capacités ont permis de former plus de 100 OSC de nos cinq pays hôtes. Une étude de cas détaillée est disponible ici.

La visite du ministre et de l’mbassadrice à Abidjan s’est déroulée en marge de la COP15, une conférence des Nations Unies sur la biodiversité, qui vise à unir les dirigeants mondiaux et les peuples autochtones autour d’un plan visant à protéger les terres et les moyens de subsistance contre les menaces de la déforestation et de la désertification.

Quel est le lien ? Dr. Aristide Dionkounda, coordinateur pays de ACE pour la Côte d’Ivoire qui a accueilli la visite, explique : « Parvenir à un changement durable en travaillant en partenariat avec la société civile est une approche que partagent ACE et la COP15 », observe-t-il.

« Tout comme ACE s’efforce d’élargir la participation à la sécurité sanitaire, la COP15 reconnaît la nécessité d’impliquer des acteurs au-delà des gouvernements, tels que les ONG, les communautés locales et les groupes de femmes et de jeunes, pour protéger la nature. Pour cette raison, la visite de l’ambassadeur du Royaume-Uni et du ministre du gouvernement britannique a été une excellente occasion de partage et d’apprentissage pour nous tous. »


La visite a également fait sujet d’un reportage à la télévision ivoirienne, ce qui a permis de mieux mettre en évidence le travail vital que les OSC peuvent faire pour diffuser des informations et encourager l’adoption de vaccins vitaux.