l’augmentation des capacités des OSC renforce la sécurité sanitaire au Cameroun août 2021

L’atelier ACE intègre COVID-19 et une formation plus large sur la sécurité sanitaire pour les organisations de la société civile


Le travail de l’ACE pour renforcer la sécurité sanitaire au Cameroun a récemment été salué par le Secrétaire Permanent du Programme National des Zoonoses du pays. Il s’exprimait lors de notre récent atelier, conçu pour renforcer les capacités des organisations de la société civile (OSC) afin qu’elles puissent contribuer aux activités de santé publique.


Les OSC sont souvent une ressource inexploitée. Bon nombre d’entre elles entreviennent entre en étroite collaboration avec des communautés traditionnellement difficiles à atteindre et constituent une source fiable d’information sur les questions de santé humaine, animale et environnementale.



Aujourd’hui, avec la pandémie de COVID-19, les gouvernements sont confrontés à des défis difficiles pour sensibiliser et s’assurer que les programmes de vaccination atteignent les personnes qui en ont le plus besoin. Cela signifie qu’il y a encore plus de raisons d’exploiter le potentiel des OSC pour sauver des vies.

Adapté au contexte spécifique du Cameroun, ACE a développé un programme de formation qui intègre le COVID et une formation plus large sur la sécurité sanitaire. Nous avons mené un exercice de cartographie qui a identifié 16 OSC qui ont ensuite été invitées à participer à notre atelier de formation, qui a eu lieu du 26 au 30 juillet 2021 dans la ville de Mbankomo dans la région Centrale.


Le contenu de la séance a compris un aperçu de la sécurité et de l’équité en santé, ainsi que le rôle que les OSC peuvent jouer dans la communication des risques et l’engagement communautaire. Il s’est également concentré sur le développement des compétences et des approches en communication interpersonnelle que nos OSC peuvent utiliser pour lutter contre la désinformation et la réticence à la vaccination.


Des représentants des principaux ministères, de l’OMS et des membres de la presse ont participé à la formation aux côtés des OSC. Au total, 44 participants ont pris part à l’atelier, qui a été présidé par le Secrétaire Permanent du Programme National des Zoonoses. S’exprimant aux côtés de M. Paul Simister (le représentant résident du programme Foreign, Commonwealth &Development du gouvernement britannique qui finance le programme ACE), il a exprimé sa gratitude pour notre assistance technique et nos réalisations à ce jour.